Présentation

La socio-esthétique est un métier d’accompagnement qui utilise le soin esthétique comme outil de médiation corporelle. 

La socio-esthéticienne définit un projet de soin, à partir de l’analyse des besoins d’une personne (pathologie, effets des traitements, altération physique et/ou mentale, souffrance, …) ou d’un groupe de personnes et évalue son action. Elle travaille conjointement avec l’équipe pluridisciplinaire et assure la traçabilité de ses soins.

En soutenant la personne à devenir actrice de son propre bien-être, les objectifs sont multiples :

  • Amélioration de l‘estime de soi et de la confiance en soi
  • Restauration du schéma corporel
  • Maintien de l’autonomie et des capacités restantes
  • Prévention de risques psycho-sociaux liés au travail (pouvant aller jusqu’au “burn-out“) => Qualité de vie au travail 
  • Restauration des liens sociaux/familiaux/professionnels
  • Apaiser les troubles du comportement
  • Améliorer l’état cutané et celui des phanères
  • Favoriser les liens patients > soignants 
  • Libérer la personne de ses émotions par la parole, le soin et le toucher relationnel

⇒  Dans le but de mener sereinement la personne vers un mieux-être.

La socio-esthéticienne intervient dans différentes structures, entreprises ou association.
La prise en charge peut être individuelle : elle est l’opportunité d’un temps plus individualisé, où l’on tient compte de la personne dans sa globalité. C’est un moment privilégié où la personne ne se trouve pas dans une « situation médicalisée » et est à « l’écoute » de son corps et de ses ressentis.

La prise en charge peut être collective : plutôt sous forme d’atelier, elle met plus en avant le partage, le lien social, les échanges et l’éducation thérapeutique.